dimanche 30 septembre 2007

Pourquoi ce blog ?

Lorsque j’ai ouvert « mon » agence, il y a presque cinq ans, je n’avais qu’un objectif : l’indépendance ! en créant l’agence, j’achetais un peu ma liberté : à l’époque, je me disais « je n’aurai plus jamais de chef », « je n’aurais pas besoin d’assister à des réunions où il ne se passe rien »… je savais aussi que je « travaillerai (encore) plus pour gagner moins » au moins dans les premières années… *

Je sais : j'ai un problème... je suis un grand garçon et je n'aime pas qu'on me dise que je dois vendre ça et pas ça, je déteste les représentants des professionnels de la profession qui enfoncent des portes ouvertes... et puis je dois être un peu bourru et trop indépendant : c’est pour ça que je ne suis pas membre du SNAV, que mon garant c'est ma banque... pas une institution... et jusqu’à peu, je ne voulais adhérer sous aucun prétexte à aucun « groupe » ou « réseau ».

J’aime mon métier. Je fais mon maximum pour bien l’exercer.
Je suis fier de mon équipe. J’aime l’idée qu’il y a (quelque part) d’autres agents de voyages indépendants, créatifs, originaux, malins… J’aimerais échanger avec eux… sans sectarisme pour avancer ensemble.
C’est la première raison de la création de ce blog : échanger avec des confrères.
Dans l’idéal, j’aimerais y trouver de nouvelles idées d'organisation et de développement, y rencontrer des salariés qui partageraient les valeurs de l’agence et qui souhaiteraient la rejoindre (à moyen terme, parce que là, m'sieurs, dames, on est complet !), trouver des fournisseurs et peut-être… des clients.

Le titre du blog "le métier doit changer" est un clin d'oeil à Amadeus, fournisseur de technologie pour les agents de voyages. Il y a quelques années, Amadeus avait choisi comme signature de sa campagne de pub "le métier a changé" tu parles... c'est un métier où la plupart pratique immobilisme, résistance et cooptation... tout ce que je déteste.

On y va ?
Frédéric


* avant d'ouvrir l'agence, j'étais salarié (cadre niveau VIII) chez Nouvelles Frontières. Quand j'ai ouvert l'agence, le salaire que je me suis accordé était inférieur de 40% à celui que j'avais chez NF. Depuis janvier 2007, après deux exercices (2005 et 2006) bénéficiaires, je touche tout juste 80% du salaire que j'avais chez un NF il y a presque 5 ans.
Je travaille 60 à 70 heures par semaine, j'arrive à prendre presque toutes mes vacances et je suis l'agent de voyages le plus heureux de la terre !

4 commentaires:

Kenza a dit…

On y va!

Y. a dit…

Je suis heureuse de voir que la pensée uniforme est loin d'avoir atteint l'ensemble de la population et en particulier le monde du tourisme. En découvrant ce milieu professionnel(un peu sur le tard) j'ai parfois eu peur. Mais j'ai fini par rencontrer des personnes - peu, pour le moment, mais quelles personnes ! - avec qui partager une certaine vision du métier tel que je le rêvais. Longue vie à ce blog et ce projet !

Sophie la Rouge a dit…

Attaque...
On les aura !

sandrine a dit…

c'est sur ce premier message que je dis BRAVO pour ce blog !
Très sympa de partager la même passion pour les voyages, vue par un professionnel, que j'étais encore il y a 2 ans et que j'aimerais toujours être. Je vois que tu as travaillé chez NF, je sors d'une réunion d'informations pour les ouvertures d'agences en location-gérance, qui sait si je ne vais pas me lancer, s'ils veulent de moi... et si ça vaut le coup !
Bravo d'avoir compris que tes salariés doivent connaître le produit pour le vendre, ce n'est pas gagné dans toutes les agences...
Bonne continuation,
Sandrine