samedi 6 octobre 2007

Matt, "tourdumondiste" et héros du web

Y a-t-il un âge pour concrétiser ses rêves ? Je pense au tour du monde que je n’ai pas fait quand j’avais 20 ans… Peut-être n’est il pas encore trop tard…
Mon héros du moment, c’est Matt : ce garçon a 30 ans, il vit dans le Connecticut et son grand bonheur, c’est de voyager autour du monde. Il a beau danser mal (très mal), il se fait filmer sur les 7 continents, devant les paysages et les monuments les plus mythiques ; il en fait un petit clip. La musique est insupportable mais il y a de beaux efforts sur le montage des films… et je me mets à la place de Matt… j’aimerais tant revenir sur ses pas…
voir les vidéos : http://www.wherethehellismatt.com/videos.shtml

Comme Matt, je suis allé à Abou Simbel, Venise, Bandar Seri Begawan, au Taj Mahal et sur Time Square à New-York. Comme Matt, j’ai vu des dames en tchador pousser leurs enfants sur des luges dans le Mall of the Emirates à Dubai. Comme j’ai pris plusieurs fois l’Eurostar entre Paris et Londres, je suis sans doute déjà passé à la gare des betteraves en Picardie.

Ca fait au moins dix ans que j'ai envie de faire un tour du monde... trop de travail ! mais comme j'ai maintenant des bons dans mon équipe et que l'agence semble stabilisée, je pense qui d’ici un an ou deux, je pourrai m’offrir 2 ou 3 mois de vacances pour enfin faire le tour du monde. Il faudra quand même que l'amour de ma vie puisse négocier avec sa fac une semestrialisation de ses cours : je n’envisage pas toutes les émotions que ne manquerait pas de me donner ce tour du monde sans les partager. Le principe du tour du monde défini par l’association des transporteurs aériens est strict :
- les vols doivent passer par l’Atlantique et le Pacifique (tour du monde par l’Est ou par l’Ouest). Chaque océan DOIT être traversé une seule et unique fois
- on doit aller d’un continent à l’autre en suivant toujours la même direction (vers l’ouest ou vers l’est). Des retours en arrière partiels à l’intérieur d’un même continent sont parfois autorisés
- des parcours par « voie de surface » sont autorisés (c’est à dire qu’il est possible par exemple arriver en Australie par Sydney, de se rendre par nos propres moyens terrestres jusqu’à Darwin puis quitter l’Australie depuis Darwin) ; ces parcours terrestres sont limités et strictement réglementés.

Les deux itinéraires que j’envisage sont :
- soit commencer par des îles et terminer par des grands espaces : par exemple, Marseille / Bangkok / Malaisie / Philippines / Bali / Outback australien / Sydney / Nouvelle Zélande / Fidji / Tahiti / île de Pâques / Chili / Argentine ou Bolivie / Marseille
- soit zapper complètement l’Asie pour passer plutôt vers l’Afrique (mais on aurait besoin de bien plus d’argent) pour continuer ensuite vers l’Océanie via l’Océan Indien et revenir vers l’Amérique du Sud : Marseille / Ethiopie / Kilimandjaro et Zanzibar / Namibie ou Botswana / Madagascar / Outback australien / Sydney / Nouvelle Zélande / Fidji / Tahiti / île de Pâques / Chili / Argentine ou Bolivie / Brésil / Marseille.
Mon objectif : faire ce tour en 2009…

Les étapes que je ne pourrai pas manquer sont l’île de Pâques (30 ans que j’en rêve…) et Ayers Rock. Thierry, qui vit au Chili et qui va tous les ans à Tahiti m’a confié qu’il ne s’arrêtait plus à l’île de Pâques même si c’est la route… Benjamin et Valérie m’ont expliqué qu’à Ayers Rock, le rouge est moins impressionnant en vrai que ce qu’on voit sur les photos… mais ils ne m’ont pas découragé…



Les autres étapes seront plus difficiles à choisir : Séverine m’engage à traverser le salar d’Uyuni. Pour Stéphane, c’est Atacama qu’il ne faut pas manquer… Carlos sera fâché à mort si je ne passe pas par l’Argentine… Thibault et Vénus ont été impressionnés par les rizières en terrasse de Luzon aux Philippines, Sébastien voudrait m’emmener à Bali ; Lionel et Laurent voudraient m'empêcher de manquer Madagascar. Finalement, c’est peut-être deux tours du monde que je devrais envisager…

4 commentaires:

y. a dit…

Just do it!
Où doit-on envoyer un SMS pour voter ? Je choisis le tour du monde n°1 !

Frédéric a dit…

j'oubliais : les tours du monde, je sais les vendre : les premiers étaient pour Julien (champion du monde de squash à l’époque). Le dernier, c'était pour Isabelle et Mark, qui avaient décidé d'offrir à chacun de leurs enfants le voyage de leurs rêves. Je vous parlerai de ce voyage à l'occasion.

Frédéric a dit…

Yasmina, merci de ton aimable autorisation... Je vais le planifier ce tour du monde...

y. a dit…

Plus qu’une autorisation, c’était une exhortation, un encouragement, une incitation, un ordre, un soutien, une conjuration, une stimulation, un conseil, une invocation, un vœu.
Ou peut être juste un habile coup de pub, pour que le jour où ton blog aura des milliards de visiteurs, Nike m’offre une paire de basket gratuites...